Emissions sur le deuil

Voici les liens pour écouter les 4 émissions de 10 mn diffusés sur la chaine Dominicains TV et KTO 

C'est Jean-Michel Longneaux philosophe belge, chargé de cours à l´Université de Namur et aussi conseiller en éthique dans le monde de la santé et de l´éducation, qui en est l'invité et s'exprime sur le deuil. Il était venu faire des conférences pour VSD5962 il y a quelques années.

Ses propos sont hyper intéressants, c'est pourquoi, Nous vous invitons à les écouter.

 La philosophie : mettre des mots sur l’expérience humaine

 Dans cette deuxième vidéo, le philosophe s'intéresse au deuil. Comment la philosophie aborde le deuil, changement et perte de quelque chose ou quelqu'un ? Comment se vit-il ? Quelles sont ses étapes et comment y survivre ? Quand on accompagne une personne en deuil, il faut d'abord savoir de quoi il doit faire le deuil (sa santé, son conjoint, etc.). Il faut mettre le doigt sur l'objet précis. Quand on explique la difficulté dans laquelle on se trouve, on parle de quelque chose d'extérieur alors que nous n'expliquons pas ce que l'on vit de l'intérieur. Il faut alors opérer une conversion du regard : "arrêter de parler de la personne partie mais parler de soi, de ce que l'on vit". Au final, on fait le deuil de quelque chose en nous qui souffre : on fait toujours le deuil de soi. Qu'en est-il ?:

Dans cette troisième vidéo, Jean-Michel Longneaux nous parle du deuil, précisément de l'expression "faire son deuil". N'est-ce pas devenu une injonction ? Notre société n'oblige-t-elle pas à une personne à aller rapidement mieux ? L'expression se justifie-t-elle ? Elle est correct mais est déviée : le culte de la performance actuel n'aide pas. Plus on pense que l'on doit aller bien, plus il est complexe de faire son deuil. Beaucoup se cachent par la médication ou le fait de cacher ce que l'on ressent. La culture du "même pas mal" n'arrange rien. Il faut effectivement faire des choses pour que le deuil se passe. Le temps n'arrange pas si l'on n'agit pas. Des actions sont nécessaires pour passer par les différentes étapes du deuil. Faisons le point avec le philosophe sur l'agir et le non-agir nécessaires au deuil

Dans cette quatrième vidéo, le philosophe nous parle du deuil, précisément les moyens d'aider le travail du deuil. Sur base de témoignages, il a regroupé des exemples d'éléments qui ont aidé les personnes à faire vivre un deuil. Parmi ceux-ci, le fait d'avoir le besoin de toucher le fond : sombrer dans la dépression, souffrir, se faire du mal voire de se mettre dans des cas extrêmes de danger. Quelles sont les autres aides possibles pour vivre un deuil ? Quels sont les autres témoignages ? Découvrez ces quelques pistes nécessaire pour une renaissance nécessaire.