• ☎ 03 20 88 73 46 - Accueil téléphonique Mardi de 18h à 20h et Jeudi de 14h30-17h

Articles par :

Chantal Dequen

Consoler, être consolé : lundi 28 mars – CONFERENCE / Billetterie en ligne

1024 538 Vivre son deuil

Conférence de Anne-Dauphine Julliand  le lundi 28 mars de 20h à 22h30

Ouverture des portes à 19h30

A la Cité des échanges, 40 rue Eugène Jacquet  59700 Marcq-en-Baroeul

Maman de quatre enfants, dont deux sont décédés d’une maladie neurodégénérative, Anne-Dauphine Julliand est notamment l’auteur de « Deux petits pas sur le sable mouillé »  » une journée particulière » et  » Consolation » et a réalisé le film « Les Mistrals Gagnants ». Elle livrera un témoignage sans fard et plein d’espérance sur la consolation.

Vente et dédicaces de ses livres sur place.

Entrée gratuite, offerte par notre association Vivre son deuil 5962. Avec le soutien de « Entreprises et cités »

Inscription obligatoire : Billeterie en ligne

Ou par mail : Nous contacter

Application des mesures sanitaires en vigueur.

 

After Life – Saison 3 sur Netflix

1024 576 Vivre son deuil

Sortie  2019 sur Netflix, 3 saisons

Ayant perdu l’envie de vivre depuis la mort de sa femme, un journaliste se rend insupportable afin de tenir à distance tous ceux qui tentent de l’aider.

La série After Life sur Netflix, dirigée par Ricky Gervais, est un brillant spectacle qui oscille avec grâce entre la comédie noire et le drame déchirant. After life présente une combinaison peu commune d’apitoiement sur soi-même, de sarcasme et de tons mornes.

La saison 3 vient de sortir !

Bande annonce ICI

Les lendemains

1024 576 Vivre son deuil

Mélissa Da Costa – le Livre de Poche février 2021

Ce que la vie prend, elle le redonne aussi.
Amande ne pensait pas que l’on pouvait avoir si mal. En se réfugiant dans une maison isolée en Auvergne pour vivre pleinement son chagrin, elle tombe par hasard sur les calendriers horticoles de l’ancienne propriétaire des lieux. Guidée par les annotations manuscrites de Madame Hugues, Amande s’attelle à redonner vie au vieux jardin abandonné. Au fil des saisons, elle va puiser dans ce contact avec la terre la force de renaître et de s’ouvrir à des rencontres uniques. Et chaque lendemain redevient une promesse d’avenir.
Dans ce roman plein de courage et d’émotion, Mélissa da Costa nous invite à ouvrir grand nos yeux, nos sens et notre coeur. Un formidable hymne à la nature qui nous réconcilie avec la vie.

APERO DEUIL : Mercredi 26 Janvier

1024 576 Vivre son deuil

 

Soyez les bienvenus à cet apéro deuil organisé par notre association.
C’est un temps convivial de rencontres, dans un lieu public,  ouvert à tous, visant à réunir des personnes vivant un deuil, désireuses de se retrouver avec d’autres personnes pour un partage d’expériences.

Retrouvons-nous autour d’un verre à la maison HUMUS à Marcq en Baroeul, de 18h à 20h30.

232 Boulevard Clémenceau

Tramway Clémenceau-Hippodrome

Inscription obligatoire  par mail : vivresondeuil5962@gmail.com

Le nombre de places est limité.

Application  des mesures sanitaires en vigueur.

 

S’adapter

1024 576 Vivre son deuil

Prix Goncourt des Lycéens 2021 , Prix Femina 2021 , Prix Landerneau 2021

Auteur : Clara Dupont-Monod

C’est l’histoire d’un enfant aux yeux noirs qui flottent, et s’échappent dans le vague, un enfant toujours allongé, aux joues douces et rebondies, aux jambes translucides et veinées de bleu, au filet de voix haut, aux pieds recourbés et au palais creux, un bébé éternel, un enfant inadapté qui trace une frontière invisible entre sa famille et les autres. C’est l’histoire de sa place dans la maison cévenole où il naît, au milieu de la nature puissante et des montagnes protectrices ; de sa place dans la fratrie et dans les enfances bouleversées. Celle de l’aîné qui fusionne avec l’enfant, qui, joue contre joue, attentionné et presque siamois, s’y attache, s’y abandonne et s’y perd. Celle de la cadette, en qui s’implante le dégoût et la colère, le rejet de l’enfant qui aspire la joie de ses parents et l’énergie de l’aîné. Celle du petit dernier qui vit dans l’ombre des fantômes familiaux tout en portant la renaissance d’un présent hors de la mémoire.

Comme dans un conte, les pierres de la cour témoignent. Comme dans les contes, la force vient des enfants, de l’amour fou de l’aîné qui protège, de la cadette révoltée qui rejettera le chagrin pour sauver la famille à la dérive. Du dernier qui saura réconcilier les histoires.

La naissance d’un enfant handicapé racontée par sa fratrie.

Un livre magnifique et lumineux.