• ☎ 03 20 88 73 46 - Accueil téléphonique Mardi de 18h à 20h et Jeudi de 14h30-17h

Bibliographie

Les lendemains

1024 576 Vivre son deuil

Mélissa Da Costa – le Livre de Poche février 2021

Ce que la vie prend, elle le redonne aussi.
Amande ne pensait pas que l’on pouvait avoir si mal. En se réfugiant dans une maison isolée en Auvergne pour vivre pleinement son chagrin, elle tombe par hasard sur les calendriers horticoles de l’ancienne propriétaire des lieux. Guidée par les annotations manuscrites de Madame Hugues, Amande s’attelle à redonner vie au vieux jardin abandonné. Au fil des saisons, elle va puiser dans ce contact avec la terre la force de renaître et de s’ouvrir à des rencontres uniques. Et chaque lendemain redevient une promesse d’avenir.
Dans ce roman plein de courage et d’émotion, Mélissa da Costa nous invite à ouvrir grand nos yeux, nos sens et notre coeur. Un formidable hymne à la nature qui nous réconcilie avec la vie.

S’adapter

1024 576 Vivre son deuil

Prix Goncourt des Lycéens 2021 , Prix Femina 2021 , Prix Landerneau 2021

Auteur : Clara Dupont-Monod

C’est l’histoire d’un enfant aux yeux noirs qui flottent, et s’échappent dans le vague, un enfant toujours allongé, aux joues douces et rebondies, aux jambes translucides et veinées de bleu, au filet de voix haut, aux pieds recourbés et au palais creux, un bébé éternel, un enfant inadapté qui trace une frontière invisible entre sa famille et les autres. C’est l’histoire de sa place dans la maison cévenole où il naît, au milieu de la nature puissante et des montagnes protectrices ; de sa place dans la fratrie et dans les enfances bouleversées. Celle de l’aîné qui fusionne avec l’enfant, qui, joue contre joue, attentionné et presque siamois, s’y attache, s’y abandonne et s’y perd. Celle de la cadette, en qui s’implante le dégoût et la colère, le rejet de l’enfant qui aspire la joie de ses parents et l’énergie de l’aîné. Celle du petit dernier qui vit dans l’ombre des fantômes familiaux tout en portant la renaissance d’un présent hors de la mémoire.

Comme dans un conte, les pierres de la cour témoignent. Comme dans les contes, la force vient des enfants, de l’amour fou de l’aîné qui protège, de la cadette révoltée qui rejettera le chagrin pour sauver la famille à la dérive. Du dernier qui saura réconcilier les histoires.

La naissance d’un enfant handicapé racontée par sa fratrie.

Un livre magnifique et lumineux.

On m’a dit qu’il était au ciel

1024 576 Vivre son deuil

On m’a dit qu’il était au ciel… Néva éditions – Magland,2020, 32 p. – (Petites histoires de famille)

Alors que Noël approche, Simon pense souvent à son parrain Fred et à tous les souvenirs qu’ils ont en commun. Son père lui dit qu’il est parti au ciel mais le petit garçon espère que la magie de Noël est capable de le ramener parmi eux. Les parents comprennent qu’il est temps d’évoquer tous ensemble la question de la mort.

La mort c’est quoi?

1024 576 Vivre son deuil

La mort, c’est quoi ? Hachette Enfants, 2020 – Anne Lalanne (auteur) , Thierry Manès (illustrations)

Cet ouvrage, adapté pour les ateliers philo pour les enfants, répond aux questions que les enfants peuvent se poser sur la mort et qui les aident à comprendre ce qu’elle signifie. Il permet à l’enfant de s’interroger sur la différence entre la vie et la mort, entre les êtres vivants et les objets animés/ inanimés, entre la séparation et la mort… Il donne les clés pour permettre à l’enfant de se forger ses propres stratégies d’adaptation face à la mort et au deuil.

L’enfant et le gorille

1024 576 Vivre son deuil

Livre pour enfant 3-5 ans ; Editions Kaléidoscope, paru en 2020, 44 p.

La maman d’un petit enfant n’est plus là. Personne ne sait lui dire où elle se trouve, ni si elle
va rentrer à la maison. Sa maman est morte. L’enfant instaure un dialogue avec un ami imaginaire, un gorille, pour surmonter sa peine et l’aider à comprendre la peine de son papa.

Cet album aborde avec douceur le deuil et l’acceptation du décès d’un proche.