• ☎ 03 20 88 73 46 - Accueil téléphonique Mardi, Jeudi 14h30-17h00

Bibliographie

La beauté du ciel

1024 576 Vivre son deuil

Ce livre est écrit par Sarah Biasini, la fille de Romy Schneider.

35 ansaprès la mort de sa mère, Sarah raconte le deuil qu’elle n’a pu faire car elle avait 4 ans lors du décès sa mère. C’est parce la tombe de celle-ci est profanée et qu’elle doit se rendre là bas,qu’elle commence à traverser le deuil. Elle est alors enceinte de sa fille Anna. Devenir mère lui rappelle et l’interroge sur cette courte relation qu’elle a eu avec la sienne.

Les chemins de la résilience

1024 576 Vivre son deuil

LES CHEMINS DE LA RESILIENCE – SURMONTER L’ÉPREUVE, AIMER À NOUVEAU LA VIE…

« Je ne sais toujours pas si le courage existe ; c’est davantage une prise de conscience, une succession de hasards, un faisceau de confluences qui font que, soudainement, on peut aller de l’avant, saisir l’instant, prendre la barre et mener le combat. »

Patrick Poivre d’Arvor

 

De l’histoire de la résilience illustrée par le parcours de grands hommes, tels que Victor Hugo ou Gustav Mahler, mais aussi par celui de personnalités marquées par un traumatisme, une cassure ou un deuil, cet ouvrage témoigne de la façon dont les êtres, confrontés à l’épreuve de la douleur, activent ou non leur force de vie.

Si les plus grandes meurtrissures font aussi les plus belles résiliences, ces quarante leçons de vie, passionnantes et inspirantes, nous emmènent tout doucement, timidement, sur le chemin de la joie, malgré nous, malgré tout…

 

 

Consolation

1024 576 Vivre son deuil

 » Consolation » de Anne-Dauphine Julliand

 

L’autrice de Deux petits pas sur le sable mouillé livre un récit lumineux qui aide à vivre avec la douleur.
Le récit tisse avec grâce des scènes vécues et des réflexions qui touchent toujours juste. Anne-Dauphine Julliand évoque ses deux filles, Thaïs et Azylis, mais aussi Loïc, son mari, Gaspard, son fils aîné, et enfin Arthur, le petit dernier. Elle rend hommage à tous les consolants : une sœur qui vous rend dans les bras, une infirmière qui s’assoit sur le bord du lit et prend juste le temps » d’être là « . Elle a le don de ces scènes courtes qu’elle rend inoubliables. Anne-Dauphine Julliand refuse l’idée selon laquelle la douleur doit s’effacer une fois  » le travail du deuil  » accompli. Pour elle, les pages ne se tournent pas, elles s’ajoutent. La vie se complique, et tout s’entremêle. Elle ne juge pas, donne des clés, apprend à être avec la douleur, la sienne et celle des autres.  » Ne me secouez pas, je suis plein de larmes « , écrivait Henri Calet.  » Si on ne me touche pas, je meurs « , lui répond Anne-Dauphine Julliand. Plus jamais les lecteurs de ce livre hésiteront à serrer dans leurs bras celui ou celle qui souffre. C’est une déclaration pour le droit de pleurer.

Vivre le deuil au jour le jour

1024 576 Vivre son deuil

Livre du Docteur Christophe Fauré, psychiatre.

 

La perte d’un proche, prévisible ou brutale, est un traumatisme dont les répercussions
physiques, psychologiques, relationnelles, sociales et spirituelles se font sentir tout au long de
la vie. Le deuil est différent selon la place de la personne que l’on a perdue et la manière dont
celle-ci s’inscrit dans l’histoire de chacun. Mais dans tous les cas, il est fait d’un amalgame
d’émotions et de réactions dont la complexité n’a d’égale que la violence qu’il cause.
Répondant à des questions fondamentales – comment vivre sans lui/elle ? La douleur
s’arrêtera-t-elle un jour ? Les autres peuvent-ils comprendre ? –, et nourri de témoignages, la
nouvelle édition enrichie de ce guide indispensable aux personnes endeuillées et à leur
entourage dit et analyse la déchirure. Il apporte un réconfort inestimable pour celles et ceux
qui, confrontés à une indicible douleur, ne savent plus comment avancer.
Pour avoir aidé pendant des années des endeuillés, Christophe Fauré sait trouver les mots
justes pour chacun et montrer la voie qui permet, un jour, de retrouver le goût de la vie.

Être orphelin à l’école

1024 640 Vivre son deuil

Nous sommes très heureux de vous partager, ce guide « Être orphelin à l’école : mieux comprendre pour mieux accompagner » à destination des enseignants et personnels de l’éducation, publié par la fondation OCIRP.

Ce guide a été élaboré grâce au précieux travail et aux conseils avisés de bénévoles, de professionnels et d‘experts sur le sujet et notamment grâce à la participation active de Françoise et Dr Guy Cordier co-fondateurs et bénévoles de notre belle association. Construit en collaboration avec le monde académique, les professionnels de l’éducation et avec le soutien du Conseil scientifique de l’Éducation nationale, ce Guide pratique vise à donner des clés aux enseignants pour accompagner les élèves orphelins et plus généralement les élèves en situation de deuil. N’hésitez pas à le partager autour de vous, auprès des enseignants et éducateurs que vous connaissez

Lien vers le guide : https://www.ocirp.fr/…/fondation_ocirp_etre_orphelin_a…

Et voici le lien qui permet de visionner et de diffuser si besoin ce film de 13 minutes:Les Orphelins à l’école

https://ecole-orphelin.fr/ressource/les-orphelins-a-lecole/